Tuesday 10th of December 2019

news blog logo
news menu left
news menu right

La pneumonie due au virus RS

Causes et facteurs de risque:

virus rsv

Le virus RSV est responsable de bronchiolite et de pneumonie sur les veaux. Il est très fréquent pendant l'automne et l'hiver. C'est l'agent infectieux le plus fréquemment isolé lors de problèmes respiratoires en période hivernale. Les jeunes bovins y sont plus sensibles, même si des épisodes graves sont parfois signalés sur des adultes.

Le logement est un facteur de risque très fréquent. Les nurseries avec un volume d'air excessif, dépassant souvent 15 à 20 m3 par veau et atteignant parfois 30 à 40 m3 par veau, favorisent les affections respiratoires, ces bâtiments étant froids et humides l'hiver.

 

Symptômes:

veauxtoux2redim2

Il y a 2 formes cliniques : Sur des jeunes bovins non protégés, l'épisode est souvent

spectaculaire et grave. Cela débute par des signes frustes (perte d'appétit, hyperthermie à plus de 40° C, coup de flanc). Puis la pneumonie s'aggrave sur certains veaux, avec une détresse respiratoire aiguë. Le taux de mortalité peut être très élevé. Cette forme est fréquente chez les veaux, et exceptionnelle chez les adultes.

Compte-tenu que le virus RSV est très fréquent, le nombre d'adultes ayant été un jour en contact avec le virus est élevé (70 % environ). Ces bovins séropositifs sont très souvent porteurs et excréteurs de ce virus. Ces bovins peuvent présenter de la toux chronique et/ou du jetage nasal clair. Cette forme est très fréquente en période hivernale sur les adultes.

Diagnostic:

L'autopsie de l'animal mort au Laboratoire Départemental d'Analyses de la Manche (LDA 50) permet d'isoler le virus RSV, et de vérifier que les lésions pulmonaires sont liées à l'action du virus (le portage étant fréquent).

Sur les malades, le diagnostic est beaucoup plus délicat car le virus n'est pas détectable dans le sang. L'augmentation du taux d'anticorps peut être recherchée (cinétique d'anticorps) mais nécessite 2 prises de sang, espacées d'au moins 15 jours. De plus, compte-tenu de la présence possible d'anticorps colostraux, cela ne peut être recherché que sur les veaux âgés de plus de 3 mois. La recherche du virus dans les sécrétions bronchiques (aspiration trans-trachéale) est délicate (virus très fragile).

Dispositif de lutte et traitement:

Les mesures préventives reposent sur :

  • la séparation stricte des ateliers d'engraissement (avec introductions régulières de veaux ou broutards) du reste du troupeau reproducteur et l'utilisation de matériels spécifiques (aiguilles, seringues, cottes...),
  • la séparation de la nurserie par rapport aux adultes,
  • l'isolement, pendant 15 jours, des éventuels veaux introduits,
  • l'absence de retour du marché des veaux invendus,
  • une ventilation correcte de la nurserie, avec un volume d'air par veau âgé de moins de 1 mois de 8 à 10 m3 et de 10 à 15 m3pour les veaux âgés de 1 à 6 mois, ainsi que des entrées et sorties d'air suffisantes.

Dans les élevages à risque (présence d'un atelier d'engraissement avec introductions régulières de veaux ou de broutards sur l'exploitation, élèves situés sous le même toit que les adultes...), la vaccination préventive a pour objectif de réduire les signes cliniques. La vaccination intranasale permet d'apporter une solution supplémentaire avec une protection d'apparition plus rapide et qui dure au moins 12 semaines.

 banniere fin1

 



Partenaires et Mentions légales

Articles favoris

Liens utiles



Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 templates  Valid XHTML and CSS.

GDS50 - Maison de l'agriculture - BP 231 - 50001 SAINT-LÔ CEDEX