Tuesday 10th of December 2019

news blog logo
news menu left
news menu right

 Plan de lutte contre l'IBR

 

La Rhinotracheite

Infectieuse Bovine

Cette infection est due à un herpes-virus spécifique des bovins, le BHV-1. il s'agit d'une maladie dont l'enjeu commercial est considérable puisqu'un animal positif ne peut plus être commercialisé autrement que vers l'abattoir.

Les symptômes

L'expression de la maladie est variable, à dominante respiratoire, mais peut éventuellement prendre la forme d'encéphalites (veaux), de conjonctivites, d'avortements et de métrites. la forme subclinique (sans symptômes) est très fréquentes.

Mode de contamination

Les bovins se contaminent de proche en proche par voie respiratoire ou génitale. Le virus se multiplie dans l'organisme du bovin entrainant les signes cliniques. la réaction immunitaire apparaît 10 à 35 jours après, faisant cesser les symptômes et l'excrétion virale. les bovins deviennent alors porteur asymptomatique du virus. A l'occasion d'un stress ou d'un traitement (corticoïde notamment) tout animal infecté peut ré excréter le virus et devenir contagieux pour le reste du troupeau.

Prophylaxie collective

La rhinotrachéite infectieuse bovine est une maladie réglementée par l’État depuis 2006. Sont désormais obligatoires :

puce3le dépistage sérologique à l'introduction pour l'ensemble des bovins quel que soit leur âge

puce3le dépistage sérologique annuel des effectifs bovins, sur lait de tank dans les élevages laitiers, et sur prélèvement sanguin des bovins de plus de 24 mois dans les élevages allaitants.

puce3la vaccination des bovins pour lesquels un résultat sérologique s'est révélé non négatif ; cette vaccination doit être réalisée dans les 2 mois suivant la notification du résultat à l'éleveur.

Des dérogations ponctuelles peuvent être accordées par les GDS, contacter le service IBR.

Prévalence nationale

 

 

 

Les mesures du plan

Protocole avec vaccination

Objectifs:

Limiter les pertes dues à la maladie en réduisant les risques d'apparition de cas cliniques.

Limiter la recirculation du virus BHV-1

Limiter les ventes de bovins positifs en provenance de cheptels infectés

Mesures techniques:

puce3Dépistage des bovins séropositifs et incitation à la réforme

puce3protection par la mise en place de mesures sanitaires:

puce3Séparation des veaux des mères à la naissance (laitier)

puce3hygiène stricte des locaux d'élevages des jeunes

puce3séparation stricte du cheptel laitier et viande

puce3Mise en place d'une vaccination de tous les bovins séropositifs

Protocole accéléré

Objectifs:

inciter la réforme accélérée des bovins séropositifs dans les élevages nouvellement infectés

Mesures techniques:

Indemnité de 305€ (ou 115€) par bovin séropositif réformé dans les 30 jours

Contrôles sérologiques IBR des lots d'animaux à risques

Conditions d’accès

la mise en place de l'un ou l'autre de ces protocoles est soumise à condition. Contacter le service I.B.R afin d'obtenir la visite d'un technicien.

 

Consulter l'ensemble des cartes relatives à l'IBR pdf

 



Partenaires et Mentions légales

Articles favoris

Liens utiles



Powered by Joomla!. Design by: joomla 2.5 templates  Valid XHTML and CSS.

GDS50 - Maison de l'agriculture - BP 231 - 50001 SAINT-LÔ CEDEX